Professionnel des fleurs et des orchidées

Dès que vous mettez le pied chez le fleuriste de votre quartier, vos yeux s’illuminent et votre envie d’exercer ce métier s’éveille ? Vous avez sans doute plein d'orchidées et autres végétaux chez vous et vous montrez un réel savoir-faire pour vous en occuper. N’attendez plus pour faire partager votre talent ! Il existe plusieurs métiers en lien avec les plantes et les fleurs, voici comment y accéder !

Fleuriste

Le principal métier autour des fleurs et des orchidées est bien entendu le métier de fleuriste ! Que vous ayez votre propre boutique ou soyez employé, vous serez en charge des commandes de fleurs et plantes selon les stocks et les saisons, de la conception de compositions pour diverses occasions (deuil, mariage, fête, etc.), du conseil des clients et de la vente des bouquets.

La formation : Pour devenir fleuriste, il existe plusieurs possibilités de formation. La plus commune est le CAP fleuriste, qui se prépare en 2 ans après la troisième. Si vous voulez ouvrir ou reprendre un commerce de fleurs, vous devez poursuivre votre formation durant 2 ans et préparer un brevet professionnel (BP). Il vous donnera des bases en gestion d’entreprise pour vous lancer. La plupart des CAP et BP fleuriste se font en alternance. Cette formule est conseillée par les écoles car elle permet de mettre en pratique les connaissances acquises en cours.

Fleuriste Orchidées

Fleuriste © DR

Il existe plusieurs formations et de nombreuses écoles qui préparent au métier de fleuriste, Diplomeo liste les formations disponibles en France pour devenir fleuriste.

Mais il n’y a pas que les fleuristes qui connaissent et manipulent les plantes. Voici d’autres métiers en lien avec les produits horticoles et les formations pour y accéder.

Pépiniériste

Vous pourrez travailler dans une pépinière ou serre, en tant que responsable de la production ou ouvrier, chargé de la récolte, de l’arrosage, de l’emballage, etc. Les métiers de pépinières sont préalables à celui de fleuriste. En effet, ce dernier commande les fleurs coupées, en pots ou en graines auprès de grossistes, qui se fournissent eux-mêmes.

La formation : Pour travailler en pépinière, la meilleure solution est de suivre un bac pro productions horticoles. Ce diplôme se prépare en lycée professionnel ou en lycée agricole et allie théorie autour des plantes et pratique dans les pépinières et jardins souvent intégrés aux établissements.

Arboriculteur

Si ce ne sont pas les fleurs en particulier qui vous attirent, mais les végétaux en général, vous pouvez devenir arboriculteur. Ce métier consiste à prendre soin d’un ensemble d’arbres, qu’ils soient fruitiers ou décoratifs. Soit vous serez ensuite chargé des récoltes, soit de la vente de vos arbres.

La formation : Comme pour le métier précédent, la formation la plus adaptée au métier d’arboriculteur est le bac pro productions horticoles. Les formations en gestion et production agricole, dispensées dans les lycées agricoles sont les plus professionnalisantes pour travailler en pleine nature.

Paysagiste

Le métier de paysagiste s’adresse à vous si vous préférez les fleurs dans leur milieu naturel, plutôt que dans des compositions. Le paysagiste est chargé de l’agencement d’espaces extérieurs : parterres, ronds-points, jardins, etc.

La formation : Pour devenir paysagiste, il faut un bac+3 minimum. La meilleure voie est de passer un DE (diplôme d’État) de paysagiste, accessible en 2 ans d’études après le bac. Des diplômes plus tournés vers l’architecture ou l’ingénierie sont aussi des bons moyens pour accéder à ce métier : le diplôme de l’École supérieure d’architecture des jardins ou le diplôme d’ingénieur spécialisé en paysage.

Jardinier

Vous pourrez aussi devenir jardinier, si au-delà du contact avec les fleurs, vous aimez le contact avec la terre. Employé au sein d’une collectivité ou d’une entreprise, vous serez amené à mettre en place des parterres, entretenir des espaces verts, etc. Rien de tel pour être au contact de la nature toute la journée !

La formation : Le jardinier est avant tout une personne qui a la main verte et passionnée, avant d’être diplômée. Cependant, certaines entreprises demandent un diplôme comme le bac pro productions horticoles.

Vendeur

Les métiers de la vente s’intègrent au monde horticole. En effet, les vendeurs en jardinerie sont souvent experts dans leur domaine (plantes d’extérieurs, arbres fruitiers, fleurs, semences, etc.). Si vous choisissez de devenir vendeur horticole, vous aurez une double compétence : vos connaissances dans votre domaine et des capacités à vendre et conseiller les clients.

La formation : Il existe un bac professionnel adapté à ce métier : le bac pro conseil-vente en produits de jardin. Vous pouvez aussi suivre toute autre formation en commerce et ensuite postuler dans des jardineries, si vous justifiez d’une réelle expertise dans un domaine horticole.

Livres incontournables pour tout savoir sur les orchidées