Humidité d'une orchidée phalaenopsis

Outre la question de l'arrosage, il faut aussi s'inquiéter au niveau de l'humidité. L'orchidée phalaenopsis apprécie beaucoup une ambiance humide. Cela est dû à son origine. En effet, cette plante provient de la forêt tropicale humide en Asie. Il faut donc être vigilent pour lui offrir les mêmes conditions.

Vérifier le taux d'humidité

En utilisant un testeur d'humidité, il est possible de savoir si elle convient à la plante. Il faudrait que l'humidité soit de 50 % minimum. En dessous de 30 % d'humidité, les risques pour la santé de la plante sont grands.

Pour résoudre ce problème qui constitue un des points fondamentaux de l'entretien d'une orchidée phalaenopsis, plusieurs options sont possibles notamment d'ajouter un bac d'ornement sous le pot, d'humidifier à l'aide d'un vaporisateur ou encore de placer la plante à un autre endroit.

Bac ornemental

Le bac ornemental est une solution très simple à mettre en place. Il se présente comme une grande assiette creuse remplie d'eau et de galets. Cette eau apporte de l'humidité à l'orchidée très simplement.

Orchidées phalaenopsis jaune

Orchidées phalaenopsis jaune © capture Youtube

Vaporiser de l'eau

Solution la plus évitante, vaporiser de l'eau régulièrement permet d'apporter l'humidité nécessaire. Cela peut-être astucieux de le réaliser entre deux arrosages. En hiver, ces arrosages peuvent être espacés de 15 jours, vaporiser au bout de 7 jours semble plus que cohérent.

Changer d'emplacement

La troisième astuce consiste à changer l'emplacement de la plante. L'orchidée peut trouver sa place dans la cuisine ou encore mieux dans une salle de bain. Elle recevra ainsi des vapeurs d'eau. En un mot, un régal !

Livres incontournables pour tout savoir sur les orchidées