Orchidée phalaenopsis

Plantes exotiques majestueuses possédant d'adorables fleurs résistantes et aux couleurs chics, les orchidées font rêver. Ce sont des magnifiques plantes d’appartement qui ajoutent une touche plus glamour et plus relaxante à la déco intérieure. La phalaenopsis, aussi appelée orchidée papillon pour les intimes, est une espèce très prisée à cause de ses belles fleurs et de son entretien facile.

Aimée par les horticulteurs, adorée par les jardiniers, convoités par les particuliers, la phalaenopsis mérite quelques attentions. En suivant ces conseils, les amateurs et néophytes pourront avoir toute l'année leur orchidée phalaenopsis en fleurs !

Orchidées phalaenopsis

Orchidées phalaenopsis © capture Youtube

Qui est-elle ? D’où vient-elle ?

Comme toutes les fleurs, les orchidées étaient des plantes sauvages avant d’être apprivoisées en plante ornementale à cause de leur beauté. Bons nombres d’orchidées vivent toujours dans leur milieu naturel dans les pays tropicaux parfois en poussant sur des mottes de terre composées de végétaux en décomposition, parfois en se fixant sur des arbres. Il existe près de 25 000 espèces d’orchidée répertoriées à ce jour.

La phalaenopsis est une variété dont les fleurs ressemblent à des jolis papillons. Elles sentent particulièrement bons et mettent plus longtemps à se faner. La phalaenopsis est de plus en plus en vogue en France. Il est très facile d’en procurer chez un horticulteur, dans un magasin de jardinage et même dans les grandes surfaces. Pour bien l’entretenir, il faut respecter les conseils qui vont suivre.

Orchidées phalaenopsis avec des points colorés

Orchidées phalaenopsis avec des points colorés © capture Youtube

Quels matériels pour cultiver une orchidée phalaenopsis ?

Si vous ne possédez pas de jardin extérieur, tant mieux car c’est à l’intérieur que l’orchidée papillon s’épanouira le plus. Voici les outils pour cultiver un phalaenopsis :

  • Un pot transparent : pourquoi transparent ? Parce qu’il faut surveiller les racines et l’humidité des terreaux.
  • Un cache-pot décoratif qui prend en compte la couleur des fleurs de l’orchidée et la couleur de la décoration intérieure.
  • Du substrat mixte composé de perlite, de terreau spécial et de tourbe. La perlite est un sable siliceux qui a la forme de litière pour chat (petit gravier), la tourbe de sphaigne est une matière organique fossile vendue dans les rayons jardinage au même titre que le terreau spécial orchidée.
  • Un brumisateur, une paire de ciseaux de jardinier et un bac ou cuvette et des graviers.
Phalaenopsis en fleurs

Fleurs phalaenopsis © capture Youtube

Comment replanter une orchidée ?

Le rempotage d'une orchidée est une étape déterminante. Voici comment cultiver une phalaenopsis avec les matériels suscités et un plant d’orchidée :

  • Remplir à moitié le pot du mélange de perlite + terreau + tourbe bien mixée. La perlite peut être remplacée par des copeaux de bois.
  • Déposer le plant d’orchidée à l’intérieur du pot en laissant quelques racines pendouiller à l’extérieur.
  • Remplir le reste du pot avec le substrat en tassant légèrement.
  • Si le substrat est assez humide, il faut attendre 2 à 3 semaines avant d’arroser la plante. Toutefois, il faut humidifier les feuilles et uniquement les feuilles avec un brumisateur et veiller à n’utiliser que de l’eau moins calcaire.
  • Ne pas mettre d'engrais avant deux ou trois mois.

Où planter son orchidée ?

La phalaenopsis a besoin de lumière, de la chaleur et de l’air humide. La température idéale pour une orchidée est entre 18 à 25 °C. Il faut donc choisir une pièce lumineuse et aérée pour placer son pot d’orchidée papillon. L’idéal serait donc de la mettre près de la fenêtre mais pas en accès direct avec la luminosité du soleil. Voici les endroits idéals pour placer les phalaenopsis :

  • Dans la salle de séjour, dans la véranda, sur une terrasse, dans une chambre mais de préférence en hauteur et près d’une fenêtre.
  • Mettre près des chauffages pendant les saisons très froides et dans la salle de bain pendant les saisons sèches et chaudes.
Orchidées phalaenopsis jaune

Orchidées phalaenopsis jaune © capture Youtube

De quoi l’orchidée se nourrit-elle ?

  • L’eau : les orchidées captent l’humidité de l’air, c’est pourquoi il ne faut pas les arroser fréquemment. Une fois tous les huit jours suffit pendant l’été, une fois tous les 15 jours pendant l’hiver.
  • Les minéraux : la phalaenopsis se nourrit des substances contenues dans son substrat. Le rempotage tous les deux ans est nécessaire pour renouveler le substrat et apporter de nouveaux nutriments.
  • Engrais : l’orchidée n’a pas vraiment besoin d’engrais sauf si la plante est épuisée ou si elle fleurit.
Orchidées phalaenopsis rose

Orchidées phalaenopsis rose © capture Youtube

Quels entretiens pour son orchidée phalaenopsis ?

L’orchidée papillon a besoin de quelques soins attentifs tout au long de sa vie pour la garder en forme et profiter de sa belle floraison.

  • L’arrosage : faire prendre un bain à son orchidée. Cela consiste à arroser beaucoup d’eau la plante à l’extérieur et en dehors du cache-pot. Il faut par la suite égoutter le pot jusqu’à ce qu’aucune eau puisse stagner à l’intérieur. Dans le cas contraire, l’eau pourrit les racines. En complément à l’arrosage de l'orchidée dont la fréquence a été déjà mentionnée, il faut placer parfois une cuvette, de forme décorative, remplis de cailloux propre. Il faut aussi un peu d’eau en dessous du pot pour pallier le manque d’humidité. Dans ce cas, il faut veiller à ne pas plonger directement le fond du pot dans l’eau.
  • La coupe : les tiges qui ont porté des fleurs et les racines mortes sont à couper régulièrement. Pour les tiges, il faut les couper un niveau du deuxième œil une fois que les fleurs sont fanées.
  • Le rempotage : pour donner à la plante un pot plus grand pour s’épanouir. C’est également le moment pour élaguer les racines les traiter et à changer le substrat. Les racines marron sont à couper jusqu’au commencement de la pourriture en veillant à ne pas blesser les racines vivantes.